Auteur Sujet: Jaina, la comédie musicale  (Lu 10327 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Misslu

  • Moderateur
  • *****
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Jaina, la comédie musicale
« le: 09 avril 2019, 23:46:01 pm »

Un petit air dans la tête :
Jaina, pour moi, ce fût un progress avant tout mélodique, une sorte d'opéra rock, un conte musical.
Chaque phase, chaque transi, chaque call y allait de sa petite chanson. C'est avec une grande joie, que je vous offre cette discothèque de premier choix.

D'abord le lieu. De mémoire c'est la première fois que nous nous battions sur mer, et comme chacun sait :
Et là le moins que l'on puisse dire c'est que la mer elle en a pris plus d'un. Les inénarables mages et autres classes à TP qui se retrouvent dans la flotte car au bout de plusieurs années de pratique ils ne sont toujours pas foutus de savoir à quelle distance ils se projettent, ça en dit long sur leur capacité d'apprentissage. 

La plate-forme de combat ensuite, comment ne pas penser à l'indémodable :
Et là tous ceux qui n'ont pas de TP, comme les paladins ou les voleurs, ont pu eux aussi goûter aux joies de la baignade. Tous ceux qui s'approchent trop près de l'eau et qui, alors que rien ne les y obligeaient, tombent dedans tel un Jean Lefevre dans la 7è compagnie « Oups, j'ai glissé chef ».

Jaina, dès qu'elle apparaît c'est la princesse des neiges, comment ne pas retrouver notre âme d'enfant :

Elle est venu là pour nous et être « Liberée, délivrée »

Le combat engagé, c'est Begood lui même qui chauffe la salle en nous programmant toutes les minutes un groupe norvégien et scande son nom tel un collégien boutonneux lors de sa première sortie nocturne « Avalanche ! » :
Ah les années 80 c'était la belle époque, que des gens comme moi ont connu, avec la p ute à 30 francsbaguette à 1 franc.

Begood il a fait plaisir sur ce progress, lui d'habitude si hermétique, si distant, si froidement technique, il a détendu son string pour se laisser aller à un :
en duo avec Jaina herself. Du grand art, et pas radin pour un sou, il nous l'a resservi plusieurs fois son « Envole-moi ». Begood il est trop direct comme gars, et Jaina elle aime pas qu'on la brusque, du coup il s'est fait éjecter, et pas qu'un peu.

Arrive ensuite la transi, le blizzard nous appelle et nous interpelle, il nous ensevelit tel un :

« Jour de neige », froid glaçant et vent cinglant qui m'ont définitivement ensevelit.

La phase 2, c'est le gros du combat celle qui vous fait regretter d'être toujours en vie. Celle qui vous fait défiler tous vos souvenirs devant les yeux, celle où vous vous dites que vous étiez bien mieux à la taverne avec :

« Du rhum, des femmes ».(et de la bière nom de Dieu)
Quelle idée d'aller faire chier une tribu de sauvages trolls de l'autre côté de la mer, alors qu'on a des paires de nichons pour pas cher à quelques pas du port ?

La deuxième transi, très courte mais très intense se résume en une phrase :
En 1989 il fallait abattre le mur de Berlin avec Pink Floyd, en 2019 il faut abattre un mur de glace virtuel avec Jaina, on a l'époque que l'on mérite.

Toutes ces épreuves nous mèneront enfin à la fuite de Jaina. La victoire enfin, une victoire avec un arrière goût amer, par un tour de passe passe, Blizzard nous a fait nous battre contre un des propres héros de notre camp.

C'est en «Sombres héros de l'amer». que nous nous retournons au port.

Dis moi comment tu meures, je te dirai quelle classe tu joues
Ce progress aura eu pour vertu de mieux se connaître, notamment au niveau des raciaux. L'on aura appris par exemple que le paladin se prend les avalanches sur le coin de la gueule aussi sûrement que le gruyère attire la souris. Zepta et Kymthoa ont du avoir une enfance difficile, dès qu'il neigeait, tu pouvais être sur qu'ils se prenaient toutes les boules de neige dans la tête.
Le DK sang, Bebad pour la postérité, lui a des facilités pour décoller, mais en revanche il aterrit très mal. Ne nous moquons pas, cette aptitude reste très recherchée lorsque l'on veut raser des tours avec un avion ou  refaire un World Trade Center par exemple. Bonne chance pour la suite tu as du talent dans ce domaine.
Le druide heal (Altéia), de même que le chasseur elfe de la nuit (Misslu) adorent les boules, ils sont très joueurs, dès qu'ils voient une boule, hop ils sautent dessus.
Idem pour le mage humain, comme Lacorde nous l'a si bien expliqué, s'il est toujours à la bourre, c'est parcequ'il est plus léger que les autres, il touche donc le sol moins vite quand on saute du bateau et par conséquent se retrouve seul derrière tout le monde. Limpide.
Ceci n'a absolument rien à voir avec un quelconque manque de skill ou autre, c'est le racial. Mais ça Begood il veut pas comprendre.

Nécrologie
J'aimerai conclure ce post par un hommage à une personne qui nous a quitté. Quand il est parti, certains ont pensé « Il nous a quitté trop tôt », d'autres ont pensé « Ce n'est pas trop tôt ». Vous l'aurez reconnu tout de suite, c'est de Kathiouchka que je parle. Ce grand homme, c'était avant tout un style inimitable et un phrasé impéccable.
Le phrasé tout d'abord, directement inspiré des écoles d'élites des soldats américains, tel West Point ou la US air Force Academy. Là bas quand on s'adresse à un supérieur, on y met les formes :
« Sir ! Pouvez vous me passer le sel ? Sir ! ».
Kathiou c'était la même rigueur dans la hiérarchie :
« Ouesh ! Passe moi le sel, gros. Ouesh ! »

Et enfin un style bien personnel, qui consistait à faire wipe tout un raid et de faire comme si de rien n'était, voire de le nier.
Sur Opulence, il a réussi  par deux fois dans le même try, et ce, le plus naturellement du monde, à laisser son AoE au milieu du raid. Chapeau bas l'artiste. Il faut bien l'avouer ce style a fait école, et on peut sans aucune hésitation parler d'hommage appuyé, lorsque sur Jaina, des membres du raids ont tenu, en laissant leur Coeur de Givre ou leur Bordée dans le raid, à honorer sa mémoire. Il faut vraiment avoir la courte vue d'un RL ou l'aigreur d'un heal pour ne pas voir là un geste d'amour.
Kathiou, on t'aime.

Misslu, reporter en direct depuis chez moi.
« Modifié: 10 avril 2019, 00:35:49 am par Misslu »

Awake

  • Prophets
  • *
  • Messages: 430
    • Voir le profil
Re : Jaina, la comédie musicale
« Réponse #1 le: 10 avril 2019, 00:46:59 am »
Encore une bien belle news mon bon Misslu ! Merci l'artiste !

J'en profite pour passer une dédicace à mon brave Jhaadom qui aura moins fail que moi !

« Modifié: 10 avril 2019, 09:17:02 am par Awake »

Nhyd

  • Prophets
  • *
  • Messages: 70
    • Voir le profil
Re : Jaina, la comédie musicale
« Réponse #2 le: 10 avril 2019, 10:49:21 am »
Incroyable news comme d'hab !

Minaa

  • Retraité
  • *
  • Messages: 18
    • Voir le profil
Re : Jaina, la comédie musicale
« Réponse #3 le: 10 avril 2019, 16:25:40 pm »
Jolie news et félicitation pour le kill :)